Parnasianismo cubano-francés.

El “arte por el arte” y la conquista del Nuevo Mundo bajo la pluma de poeta cubano-francés José María de Heredia Girard.

Les conquérants

Comme un vol de gerfauts hors du charnier natal,
fatigués de porter leurs misères hautaines,
de Palos de Moguer, routiers et capitaines
partaient, ivres d’un rêve héroïque et brutal.

Ils allaient conquérir le fabuleux métal
que Cipango mûrit dans ses mines lointaines,
et les vents alizés inclinaient leurs antennes
aux bords mystérieux du monde Occidental.

Chaque soir, espérant des lendemains épiques,
l’azur phosphorescent de la mer des Tropiques
enchantait leur sommeil d’un mirage doré;

ou penchés à l’avant des blanches caravelles,
ils regardaient monter en un ciel ignoré
du fond de l’Océan des étoiles nouvelles.

J.M. de Heredia, Les Trophées.

Los Borbones.

¿De dónde vienen los Borbones?, ¿franceses, navarros?. Vamos a echar un pequeño vistazo a esa familia tan extensa y a la biografía del primer rey Borbón.

Les Bourbons.

La dynastie des Bourbons accède au pouvoir dans le contexte très troublé des guerres de Religion. Pour la première fois, un prince protestant est appelé sur le trône. Henri de Navarre est le fils d’Antoine de Bourbon, liu-même descendent de Robert, comte de Clermont, fils de Louis IX. La Navarre se trouve donc rattachée à la France et la titulature désigne désormais le monarque comme ‘roi de France et de Navarre’.

La lutte contre les huguenots demeure une priorité pour des rois comme Louis XIII et Louis XIV, ce dernier n’hésitant pas à supprimer les droits précédemment cédés aux protestants par Henri IV.

Les Bourbons et la branche Orléans règnent en France de 1589 à 1848, hormis l’intermède révolutionnaire et impérial de 1792 à 1848. Les monarques vont concrétiser l’idéal d’absolutisme déjà mis en place par leurs prédécesseurs. Isolés à Versailles avec leur cour, ils ne verront pas venir la Révolution. Ce fut notamment le cas de Louis XV, sous le règne duquel de nombreux intellectuels allèrent jusqu’à remettre en cause les principes de monarchie de droit divin. Malgré sa bonne volonté, Louis XVI fut à la fois trop laxiste et trop inflexible pour faire face au déferlement des idées nouvelles.

L’expansion territoriale étant, dans les grandes lignes, achevée, la puissance de la France s’impose à travers une politique coloniale, moins cohérente cependant que celle menée par les Anglais.

La branche française des Bourbons s’éteint avec la mort du comte de Chambord en 1883. La dynastie se maintient au pouvoir ailleurs, notamment en Espagne où elle sera instituée par Louis XIV à travers son petit-fils Philippe V, et demeure en place jusqu’à aujourd’hui.

HENRI IV LE GRAND (1553-1610)
Dates de règne: 1589-1610.

Le fils d’Antoine de Navarre et de Jeanne d’Albret doit batailler ferme pour conquérir son trône. Philippe II d’Espagne tente de faire valoir les droits de sa fille Isabelle mais la loi salique empêche une telle prétention. Les savants de la Sorbonne statuent et affirment que Henri de Navarre est le plus légitime des héritiers de Hugues Capet.

Cela ne suffit pas à calmer l¡ire de la Ligue qui refuse de voir un souverain protestant monter sur le trône de France. Henri accepte de se convertir au catholicisme en 1593 et se fait sacrer à Chartres un an plus tard. La guerre contre l’Espagne engagée en 1595 est l’autre fondateur du règne d’Henri IV.

En 1598, il promulgue l’Edit de Nantes qui confirme le catholicisme dans son statut de religion d’État mais qui accorde certaines libertés aux protestants. On dénombre à l’époque plus d’un million de huguenots en France et il leur est concédé une centaine de places oú leur sécurité sera garantie. Les huguenots ont accés aux charges et possédent leurs écoles. Les pasteurs sont à charge de l’État. Après une longue période de troubles, Henri IV doit restaurer l’autorité royale et la prospérité économique. Il lutte contre les féodaux et confie au duc de Sully le soin de réorganiser l’État. Nul mieux que ce dernier ne pouvait sortir la France du marasme. Les finances sont restaurées et son génie de la planification contraste avec la politique d’expédients menée jusque’alors.

Il encourage l’agriculture et protège les paysans contre les exactions. Il engage une vaste politique de gestion des richesses forestières et stimule les industries nouvelles: soieries, verrerie, tissus… Dans tous les domaines, il cherche à augmenter les exportations et à reduire les importations. Les moyens de communication figurent également au centre de son programme, notamment par l’accroissement du réseau des canaux. C’est aussi l¡époque où reprennent les constructions. Des nombreux châteaux seront édifiés sous son règne.

Sur le plan matrimonial, sa première épouse Margot, soeur d’Henri III, était suspectée d’avoir comploté avec les catholiques. Henri IV lui reproche aussi ses infidélités et réussit à faire annuler son mariage en raison d’une trop proche parenté. Sa deuxième épouse sera Merie de Médicis, la fille du gran-duc de Toscane et de l’archiduchesse d’Autriche. Dès son arrivée en France, elle suscite l’hostilité par sa propersion à s’entourer d’un entourage florentin. Henri IV ne prend pas la peine de dissimuler ses aventures. Cela ne l’empêche pas de lui faire de nombreux enfants, dont le dauphin Louis qui naît en 1601. Le 13 mai 1610, Marie est sacrée. Le 14 mai, Henri meurt, assassiné dans le quartier du Marais par Jean-François Ravaillac. Le régicide sera supplicié treize jours plus tard.

Patrick Weber, Les Rois de France. Biographie et généalogie des 69 rois de France.

En 1994 se rodó La Reina Margot, que se centra en Margarita de Valois, esposa de Enrique IV de Francia. En esta escena podemos ver la famosa boda católica.

Merece especial atención el personaje de Margarita. La vida en la Corte era un culebrón sin fin, con intrigas y más intrigas. Tantas historias surgieron de su vida que hasta Alejandro Dumas le dedicó una de sus novelas.